La prise d'empreinte numérique améliore ma pratique clinique

Simon Kold, dentiste au Centre d'implantologie d'Herning, utilise le scanner TRIOS depuis 2011, et pour lui, il n'est pas question de revenir à la prise d'empreinte traditionnelle. Depuis qu'il a commencé à travailler avec TRIOS, Simon pense que ses préparations et ses résultats finaux se sont grandement améliorés. Cette technologie a permis à son entreprise d'atteindre de nouveaux sommets. Voici ce qu'en dit le Dr Kold : « Grâce à la numérisation intra-orale, je peux offrir aux patients des soins dentaires de meilleure qualité. »

Au départ, qu'est-ce qui vous a poussé à passer à la prise d'empreinte numérique ?

Notre cabinet pratique la chirurgie implantaire guidée depuis 2005. Avec l'émergence des nouvelles technologies, nous avons vu que la possibilité de combiner des empreintes numériques avec des scans CBCT présente un énorme potentiel, car elle permet un traitement implantaire à la fois précis et optimal du point de vue esthétique. Après avoir essayé différents scanners intra-oraux disponibles sur le marché, nous avons enfin trouvé la meilleure solution garantissant une précision constante et un niveau de détail adéquat du scan. Aujourd'hui, nous utilisons le système d'empreinte numérique 3Shape TRIOS dans la plupart des cas.

À votre avis, qu'est ce qui démarque TRIOS de la concurrence ?

Principalement, sa facilité d'utilisation. J'ai essayé de nombreux autres scanners intra-oraux, mais je devais toujours garder ma main complètement stable pendant la numérisation. Le moindre mouvement du patient ou de ma main était suffisant pour rendre le scan inutilisable pour le traitement, m'obligeant de tout recommencer depuis le début. TRIOS vous permet de déplacer le scanner de façon plus naturelle. Vous pouvez vous arrêter, puis reprendre la numérisation au même endroit ; vous pouvez même renumériser les zones sélectionnées et les réintégrer dans l'image de l'empreinte. Tout cela permet d'obtenir des empreintes de qualité beaucoup plus simplement et rapidement.

Qu'en est-il de la précision des empreintes numériques ?

Peu après avoir commencé à utiliser le système TRIOS, j'ai réussi à réaliser une reconstruction de l'arcade supérieure avec 14 nouvelles dents, entièrement sur la base d'empreintes numériques. La numérisation et l'intégralité du flux de travail avec le laboratoire se sont déroulés sans encombre, et, lors de la pose, les 14 dents se sont parfaitement mises en place du premier coup.

Pour ne pas prendre de risques, j'ai également procédé à une prise d'empreinte traditionnelle pendant ce processus. Plus tard, par curiosité, j'ai transmis l'empreinte physique au laboratoire en demandant à ce qu'on évalue sa précision par rapport au scan. Le laboratoire a estimé que les sources potentielles d'erreurs avaient été réduites de 70 % ! Même avec la moitié de ce pourcentage, j'aurais été impressionné.

Était-il aussi facile pour votre cabinet de s'adapter à la nouvelle technologie ?

Ce qui m'a surpris, c'est à quel point tout le monde était impatient d'utiliser cette nouvelle technologie. Elle a nettement renforcé la confiance en soi du personnel. Aujourd'hui, il est clair que ce changement a beaucoup amélioré le fonctionnement de notre cabinet. L'installation et l'utilisation du système d'empreinte numérique nous a permis de nous développer, de devenir meilleurs et de découvrir de nouvelles opportunités pour notre activité et nos carrières. La technologie attire aussi l'attention des patients : ils posent des questions et semblent impressionnés. Je pense qu'ils aiment l'idée de se faire soigner dans un cabinet ultra-moderne avec le meilleur équipement.

Comment décririez-vous la courbe d'apprentissage ?

Naturellement, notre personnel a dû se former à l'utilisation de scans optimaux dans des cas spécifiques. Comme avec n'importe quel nouvel outil, plus vous l'utilisez, plus vous vous perfectionnez. Le premier jour où nous avons reçu le système, nous avons numérisé six patients à la suite en compagnie d'experts de 3Shape qui nous donnaient les instructions. Après cela, nous étions prêts à travailler en autonomie. Le système TRIOS est si intuitif qu'ici, dans notre cabinet, les assistants effectuent la numérisation aussi souvent que les chirurgiens-dentistes.

En tant qu'utilisateur expérimenté des scanners intra-oraux, qu'est-ce que vous considérez comme leurs principaux avantages ?

La numérisation intra-orale m'offre de nombreux avantages, et certains systèmes vont au-delà de la simple prise d'empreinte dans leurs fonctionnalités. En général, la prise d'empreinte numérique permet d'éviter les incertitudes et les erreurs potentielles qu'impliquent la prise d'empreinte traditionnelle et la coulée du plâtre. C'est beaucoup plus précis. Mais les avantages de cette technologie ne se limitent pas à cela. Je pense notamment aux analyses que je peux effectuer pendant la prise d'empreinte sans les laisser pour plus tard. Par exemple, avec TRIOS, je peux prendre les teintes lors de la numérisation, mais aussi réaliser des photos de haute définition pour capter les détails importants et aider le laboratoire à fabriquer une prothèse de meilleure qualité pour le patient. Les couleurs des empreintes sont étonnamment réalistes, et j'utilise l'image 3D pour discuter du traitement avec les patients.

La prise d'empreinte numérique
améliore-t-elle votre pratique clinique ?
Il a toujours été difficile de définir avec une précision adéquate la limite cervicale, ce qui demande encore plus de compétence de la part du dentiste lors de la préparation de la dent. Désormais, évaluer la qualité des empreintes est beaucoup plus simple pour moi, étant donné que je peux instantanément visualiser la préparation en 3D et sur les photos HD que je prends à l'aide du scanner pendant la numérisation.

Le flux de travail entièrement numérisé que nous pouvons suivre avec TRIOS nous permet d'offrir des soins de meilleure qualité en matière d'implants, qui représentent notre activité principale. Nous utilisons les empreintes numériques fusionnées avec les scans CBCT pour planifier virtuellement les positions des implants, modéliser la prothèse et concevoir des guides chirurgicaux à faible coût qui peuvent être fabriqués numériquement sur une imprimante 3D. La méthode numérique nous permet de proposer un traitement par chirurgie guidée plus rapide et moins cher et de rendre les solutions implantaires plus abordables pour les patients.

La technologie offre-t-elle aux patients des avantages en termes de coûts ?
L'une des excellentes options dont on bénéficie grâce à TRIOS est la possibilité de fabriquer des couronnes monolithiques en zircone et en e.max sans avoir à créer des modèles. L'absence de modèle physique rend l'ensemble du flux de travail plus rapide et moins cher, nous offrant une alternative au traitement conventionnel. En effet, les couronnes sans modèle peuvent intéresser de nombreux patients qui auraient sinon opté pour une restauration composite, plus économique.

Avez-vous des conseils pour les dentistes qui n'ont pas encore décidé de passer au numérique ?

Oui, c'est de ne pas attendre. Commencez dès maintenant pour avoir une longueur d'avance. Bien sûr, le scanner représente un investissement important, mais il permet de gagner du temps, de faire des économies et, surtout, de développer l'image de votre cabinet, vos compétences professionnelles et de contribuer à la réussite de votre entreprise. Pour nous l'expérience est positive. Un peu partout, les laboratoires et les écoles commencent à former des techniciens qui s'investiront totalement dans la CFAO et les flux de travail utilisant les empreintes numériques. Bientôt, tous les laboratoires et les cabinets vont travailler en numérique car la technologie constitue un atout majeur dans la concurrence. Personne ne veut être à la traîne.

Dr Simon Kold, propriétaire, Centre d'implantologie d'Herning, Danemark

Le Dr Kold a fait ses études à la faculté d'odontologie de l'Université d'Aarhus avec son épouse Louise. Ensemble, ils ont fondé en 2006 le Centre d'implantologie d'Herning, un cabinet spécialisé en chirurgie, implantologie et restaurations prothétiques de grande étendue.

Le centre emploie 18 personnes dont un anesthésiste présent en permanence et une infirmière anesthésiste, et dispose d'un laboratoire dentaire. Le cabinet propose des traitements implantaires depuis plus de 20 ans.

Le Dr Kold est un conférencier populaire et actif, donnant des conférences lors des grands événements dentaires à travers le monde.

simonkoldjpg

Retour aux actualités
divider