Comment déterminer le prix d'un scanner intra-oral pour votre cabinet dentaire

Dr. Mark McOmie partage sa stratégie de sélection d'un scanner intra-oral et explique son choix de marque.

Comment avez-vous comparé les scanners intra-oraux disponibles ? 

Lorsque j'ai décidé de m'engager dans la pratique de la numérisation intra-orale, j'ai contacté un grand nombre de commerciaux. J'ai constaté que les scanners différaient sur de nombreuses caractéristiques, et qu'il était très difficile de les comparer. J'ai passé beaucoup de temps à me renseigner sur le Web. Pour autant, comparer tous les modèles n'est pas chose facile. Je me suis alors rendu à la session annuelle de l'American Dental Association, qui se déroulait cette année à San Antonio (Texas). Je me suis mis à chercher des scanners dans la salle d'exposition. Je les ai tous observés, tenus entre mes mains et utilisés. J'ai alors pu examiner non seulement leur capacité de numérisation des dents, mais également le fonctionnement de leur logiciel. En outre, prendre les scanners en mains et les utiliser fut une expérience révélatrice. Certains étaient énormes, bardés de câbles. Quelques modèles souffraient d'une interface logicielle lente et difficile à comprendre, la « capture » de la numérisation prenant parfois plusieurs minutes. Je recommande à tous ceux envisageant l'achat d'un scanner de visiter une grande exposition et d'y essayer eux-mêmes tous les scanners disponibles. 

Quel était votre principal critère de décision ? 

Investir dans la numérisation n'étant pas une mince affaire, il était important de m'assurer d'avoir choisi le bon scanner. Les scanners sont des produits onéreux. Je savais qu'un mauvais choix impliquerait des coûts supplémentaires. Je souhaitais vraiment acquérir un scanner utilisable, auquel nous puissions nous habituer facilement. Nombre de mes collègues dentistes se dotent de technologies qui finissent dans un placard de leur cabinet quelques mois plus tard. Je voulais éviter cela. Notre choix de scanner devait répondre à deux critères principaux : nous voulions nous y adapter facilement, et il devait très bien fonctionner. Pour moi, le plus important des critères est la facilité d'utilisation. 

Avez-vous créé un tableau de comparaison ? 

Je vais vous donner un enseignement que j'ai tiré lorsqu'il s'agit de déterminer le coût d'un scanner. Le coût total d'un scanner n'est pas uniquement défini par son prix d'achat initial. Il est essentiel de prendre en compte son coût total de possession. Cela implique de connaître les coûts de possession et d'exploitation du scanner au long de son cycle de vie. J'ai calculé la somme des coûts respectifs de scanners 3M, Cerec, PlanScan, 3Shape, TRIOS et iTero. C'est bien plus facile à dire qu'à faire. Les coûts de chaque scanner sont très variables. Certains scanners impliquent l'achat d'un dongle (frais à l'utilisation), d'autres imposent des frais annuels, mensuels, de garantie, d'après-vente, etc. J'ai donc calculé la somme des coûts initiaux des scanners, leurs frais et leurs contrats de maintenance, puis j'ai extrapolé cette somme sur 6 années. J'ai alors obtenu les coûts de possession et d'exploitation de chaque scanner pour six ans. Les résultats ont révélé que le scanner TRIOS était le moins cher. Cette découverte a de quoi surprendre, car il s'agit du scanner au coût initial le plus élevé.  

Vos recherches approfondies vous ont-elles permis de découvrir de nouveaux avantages et inconvénients de chaque marque ? 

Chaque scanner a ses grands avantages et inconvénients. Ils sont tous très différents. Vous pouvez facilement classer les scanners après les avoir tous examinés, surtout si vous avez l'occasion de les tenir en main et de les utiliser. Lorsque j'envisageais d'effectuer mon achat, j'avais de véritables idées préconçues concernant les marques qui pouvaient me plaire. Pendant que je testais les scanners, des aspects tels que leur vitesse se sont avérés importants (des tâches prenaient plusieurs minutes avec certains scanners, tandis que d'autres les effectuaient en quelques secondes). Faut-il faire passer le scanner à une certaine distance des dents ? Cette manipulation semblait bien plus simple lorsque j'en lisais la description. Quelles sont les dimensions de l'embout ? Peut-il tenir dans la bouche d'un patient ? La poignée du scanner influe véritablement sur sa facilité d'utilisation. La plate-forme logicielle est-elle ouverte ou fermée ? L'utilisation de poudre compliquait la capture d'images. En utilisant des scanners nécessitant l'application de poudre, je me suis rendu compte que la salive ou la langue d'un patient pouvait la dissoudre, qu'elle pouvait s'accumuler et fausser la numérisation ou qu'une quantité insuffisante de poudre pouvait gêner la capture. J'ai pris conscience du fait que chacun de ces éléments aurait un impact sur la difficulté d'intégration du scanner dans notre cabinet. Les prix des scanners sont très variables, mais comme je l'ai mentionné, il ne faut pas se laisser leurrer par un faible coût initial pour ensuite dépenser de fortes sommes chaque mois, ou même à chaque utilisation. 

Quel a été le plus grand facteur ayant aiguillé votre choix en faveur d'une marque spécifique ?  

Pour moi, il s'agissait de la facilité d'utilisation. En effet, chaque journée d'un cabinet privé est très chargée. Vous devez être partout à la fois. Nous devons contrôler les conditions d'hygiène, réaliser un travail de dentisterie impeccable, trouver des créneaux pour les urgences, gérer le personnel ou encore retourner des appels. Il était hors de question de nous procurer un scanner qui nous compliquerait la vie. En examinant tous les scanners, le 3Shape TRIOS m'a clairement paru être le plus simple d'utilisation. Une des autres marques était presque aussi attrayante, mais je savais que la poudre nécessaire compliquerait son utilisation. 

Je me suis rendu compte au fil des ans que, si vous achetez le meilleur modèle, vous l'utiliserez et vous l'apprécierez. Un scanner est un outil qui nous sert tous les jours. Je souhaitais me procurer un modèle facile à utiliser et équipé d'un logiciel intuitif. Nous l'avons intégré sans difficulté dans notre cabinet. Après une semaine, il était évident que nous avions fait un excellent choix. Je savais qu'un scanner difficile à utiliser ou dont les numérisations prennent un temps considérable aurait réduit notre productivité, et que nous aurions fini par l'abandonner s'il n'était pas en mesure de réaliser rapidement des empreintes. Le scanner est très facile à utiliser, il nous a immédiatement rendus plus efficaces. Après la première semaine, nous ne pouvions pas nous imaginer en train d'attendre 6 minutes pour qu'une empreinte soit réalisée, croisant les doigts pour que les gencives ne saignent pas et ne dénaturent pas l'empreinte. Avec du recul, je souris en pensant au temps où nous attendions et espérions que notre empreinte soit bonne. 3Shape TRIOS est si facile à utiliser que nous nous y sommes adaptés immédiatement. 

Quels conseils donneriez-vous à vos collègues ? 

Effectuez des recherches sur les scanners, consultez le site Web associé, visitez une grande exposition et utilisez tous les modèles. Évaluez le prix de chaque scanner en comptabilisant le coût initial et ses frais récurrents. Réfléchissez à l'utilisation que vous en feriez dans votre cabinet : son intégration dans votre flux de travail quotidien et la façon dont vous pouvez envisager de l'utiliser. Tout ce dont vous avez besoin est un scanner facile à utiliser dont la courbe d'apprentissage est peu élevée. Vous n'avez pas besoin de faire face à un apprentissage excessivement compliqué. Veillez à choisir le scanner qui vous convient. 

Vous serez surpris du niveau de maîtrise du scanner 3Shape TRIOS qu'il vous sera possible d'atteindre sur un court laps de temps. Votre laboratoire l'appréciera, vous produirez de meilleures empreintes et vos prothèses gagneront en qualité. Vous pourrez observer vos préparations comme jamais auparavant en affichant des numérisations de celles-ci sur le grand écran d'un ordinateur. Les tolérances des prothèses sont très précises, puisque la marge d'erreur dans le scan est plus faible que dans une empreinte PVS. Je recommande à tous les dentistes réalisant des couronnes et des bridges de se procurer un scanner. Le scanner 3Shape TRIOS est le meilleur du marché. Offrez-vous un outil excellent et il fournira des résultats excellents, aussi bien pour vous que pour votre cabinet. L'avantage est triple : réduction des frais généraux, meilleurs bénéfices et plus grande qualité. En plus d'être stupéfaits par cette technologie, vos patients l'apprécieront car ils supportent mieux que vous fassiez une numérisation de leur dentition qu'une empreinte physique. Vous pouvez sauter le pas, vous ne serez pas déçu. 

Récapitulatif des coûts des empreintes numériques et analogiques*

Couronnes par mois Coût par empreinte analogique avec enregistrement du mordu + coût du triple plateau Remise du laboratoire pour l'impression numérique Économies mensuelles Économies annuelles Économies après 2ans Économies après 6ans
40 40USD 20USD 2400USD 28800USD 57600USD 115600USD

* Récapitulatif des économies par Dr. McOmie.

Dr. McOmie a évalué la valeur des scanners intra-oraux en comparant le coût initial du scanner + ses frais et contrats de maintenance x 6 ans (coûts de possession et d'exploitation du scanner pour six ans) avec les économies du tableau ci-dessus. Selon sa formule, il a déterminé que le scanner 3Shape TRIOS était le moins cher.

Contactez le docteur en médecine dentaire (DMD) Mark D McOmie sur www.mcomiedentistry.com

Retour aux actualités